endettement moyen

L’ACEF mènera, pendant deux ans, sa campagne de prévention à l’endettement « Des communautés plus futées que le crédit ».

« Notre campagne veut mettre de l’avant qu’il est possible de vivre sans crédit, entre autres grâce aux alternatives présentes dans nos communautés et à des façons plus judicieuses de consommer. Elle cible principalement les jeunes qui se débattent avec l’endettement».

C’est une campagne nationale lancée simultanément à travers le Québec par la Coalition des associations de consommateurs du Québec (CACQ) en collaboration avec Union des consommateurs. Elle propose des alternatives et des réflexions sur les choix de consommation et vise les jeunes et les familles.

 

 

Miser sur les alternatives

Déployée sur deux ans, la campagne aborde quatre grands pôles de consommation :

  1. l’alimentation
  2. le logement
  3. le transport
  4. la culture et les loisirs

Pour chaque axe, il existe des alternatives et des trucs pour économiser et éviter, en bout de ligne, de s’endetter. Par exemple : faire son budget, utiliser les ressources du milieu comme les cuisines collectives, les jardins collectifs, les coopératives d’habitation, les loisirs offerts par les municipalités, le covoiturage, etc.

 

Revendiquer un meilleur encadrement légal du crédit

30% des consommateurs paient leur épicerie à créditRappelons que le taux d’endettement des ménages est passé de 115% à 165% du revenu disponible en 10 ans au Canada, un bond vertigineux de 40%. Ce sont les jeunes familles de 19 à 34 ans qui sont les plus endettées au Canada. Elles doivent en moyenne 1,80$ pour chaque dollar de revenu disponible.

Devant ce constat effarant, les associations de consommateurs du Québec, dont l’ACEF des Basses-Laurentides, sont d’avis qu’il est devenu urgent de mieux encadrer les règles en matière de publicité et d’octroi du crédit.

« Notre système capitaliste prône la surconsommation comme modèle pour atteindre le bonheur. Les médias et la publicité s’occupent de véhiculer le message, et le crédit nous en donne les moyens.

Comment un individu peut-il faire contrepoids à un tel système et avoir une réflexion objective sur ses choix de consommation ?

C’est pourquoi il est impératif de mettre en place des lois pour protéger les consommateurs ! Il est grand temps de responsabiliser les émetteurs de crédit et d’interdire toute forme de publicité et de sollicitation au crédit».

 


Thème 1 : l’alimentation


trucs pour economiser en alimentation

 

 

Les alternatives dans ma communauté futée

Informations issues de la «Carte interactive des services en sécurité alimentaire des Laurentides»

Cuisines collectives

  • Belle Bouffe (Saint-Jérôme) T.450-431-5757
  • Maison de la Famille de Bois-des-Filion  T.450-965-0666
  • Le Relais cuisine (Boisbriand)  T.450-939-0501
  • Centre d’entraide Racine-Lavoie (Saint-Eustache)  T.450-623-6030
  • Maison Pause Parent (Saint-Jérôme)  T.450-565-0015
  • Maison de la Famille de Sainte-Anne-des-Plaines  T.450-478-6537
  • L’Ami-e du quartier (Saint-Jérôme)  T.450-431-1424
  • Centre Regain de vie (Sainte-Thérèse)  T.450-437-3136

Jardins communautaires ou collectifsVignette_CACQ_Alim_Zucchinis_v2

  • Resto Pop Thérèse-De Blainville (Sainte-Thérèse) T.450-434-0101
  • Ville de Sainte-Thérèse T.450-434-1440 poste 2208
  • Office Municipal d’Habitation de Sainte-Thérèse T.450-434-1149
  • Centre d’Entraide Thérèse-De Blainville T.450-435-0199
  • Office Municipal d’Habitation de Rosemère T.450-437-1212
  • Office Municipal d’Habitation de Boisbriand T.450-437-4146
  • Office Municipal d’Habitation de Blainville T.450-434-1341
  • Services d’entraide Le Relais T.450-939-0501
  • Mesures alternatives – Unité de Quartier MRC Rivière-du-Nord  T.450-436-6749, 1-800-265-6749
  • Serres de Clara (Saint-Jérôme)  T.450-565-2998 poste 121
  • Lopin, se rassembler pour cultiver (Saint-Eustache)   T.450 472-4926
  • Projet d’agriculture communautaire (Lachute) T.450-562-2474
  • Jardins communautaires Grenville-sur-la-Rouge T.819-242-0201
  • Café Partage d’Argenteuil (Lachute) T.450-562-0987
  • Centre d’entraide d’Argenteuil (Lachute) T.450-562-5151
  • Ferme aux champs qui chantent (Brownsburg)  T.450-562-5453

Groupes d’achats

  • Café Partage d’Argenteuil (Lachute) T. 450-562-0987
  • Office Municipal d’Habitation de Lachute T. (450) 562-9260
  • Ferme aux champs qui chantent (Brownsburg)  T. 450-562-5453
  • Centre d’entraide Racine-Lavoie (Saint-Eustache)  T. 450-623-6030
  • HLM Place Leclair (Saint-Jérôme)  T. 450-434-1424
  • Maison de la Famille de Bois-des-Filion T. 450-965-0666
  • Resto Pop Thérèse-De Blainville T. 450-434-0101

 

Les trucs pour économiser

AVANT LE MAGASINAGE

faire liste epicerie

  •  C’est le plus ancien truc mais aussi le plus important. Planifiez les repas des jours à venir et faites la liste des articles dont vous aurez besoin. Ainsi, vous éviterez de vous faire influencer par les techniques de ventes des commerçants. De plus, vous vous assurerez ainsi de ne pas oublier d’ingrédients. Aussi inscrivez au fur et à mesure les produits qui vous manquent.
  • Profitez des vrais spéciaux des circulaires. Comparer les prix et choisissez la chaîne qui offre les promotions qui vous conviennent le mieux. Retenez le prix des aliments que vous consommez régulièrement ainsi vous pourrez mieux évaluer les rabais proposés.
  • Notez en détail les spéciaux (prix au kilo pour les viandes à rabais car parfois il n’y en a plus) et/ou apportez les circulaires. Dans certains magasins vous pouvez utiliser les spéciaux des autres chaines pour obtenir un prix comparable.
  • On suggère d’éviter de voyager d’un magasin à l’autre, à moins qu’il soit sur votre route car vous perdrez temps et argent. Les mêmes spéciaux reviennent régulièrement d’une chaine à l’autre.
  • Votre budget mensuel vous indique le montant alloué pour les dépenses d’alimentation. Décidez d’avance quel montant vous voulez payer et ne dépasser pas cette somme.
  • N’allez pas au marché le ventre creux et évitez d’y amener les enfants.
  • N’allez pas à l’épicerie plus d’une fois par semaine et évitez les dépanneurs qui sont les ennemis des économies.
  • Apportez vos sacs réutilisables.

 

PENDANT LE MAGASINAGE

trucs magasinage epicerie

  • Comparez les prix, les quantités et lisez les étiquettes.
  • Optez pour des formats familiaux si vous prévoyez les consommer en totalité. Sinon les économies sont à la poubelle à moins d’en congeler le surplus.
  • Achetez les produits de marque maison. Comparez car bien souvent la seule différence n’est pas le gout mais le prix.
  • Évitez d’aller inutilement dans toutes les allées.
  • Attention aux étalages promotionnels situés au bout des allées ou près des caisses.
  • Les produits les moins accessibles sont souvent moins chers que les produits qu’on voit du premier coup d’œil.
  • Attention aux coupons-rabais sur les produits qui font dépenser. Assurez-vous d’en avoir vraiment besoin et comparez son prix avec les autres marques.
  • Avant d’acheter, demandez-vous si le produit risque d’être perdu (gaspillé) ou s’il risque d’encombrer vos placards pour les prochaines années à venir… ou faites une réserve si vous avez un surplus d’argent.
  • Vérifiez les dates de péremption pour correspondre à votre vitesse d’utilisation. Il peut y avoir une économie à faire si vous congelez ou consommez tout de suite.
  • Respectez votre liste.
  • Si le produit est introuvable, n’hésitez pas à demander au commis ou réclamez un bon différé.

 

APRÈS LE MAGASINAGE

cuisiner pour economiser

  • Congelez judicieusement.
  • Suivez les indications de conservation du fabriquant.
  • Mettez les aliments pour les lunchs en retrait pour éviter que les enfants les mangent à la maison.
  • Limitez vos enfants dans les quantités qu’ils consomment (ex. : barres tendres uniquement pour les lunchs, un bol de céréales par jour, deux biscuits à la fois…).
  • Cuisinez en famille les repas de la semaine.
  • Cuisinez en plus grande quantité et congelez pour des repas futurs.
  • Rentabilisez les restes, par exemple faites des potages avec les légumes.
  • Faites une bonne gestion du contenu du frigo pour éviter le gaspillage.
  • Gérez vos réserves en faisant une bonne rotation du congélateur et du garde-manger.