Vous ne pouvez plus payer vos dettes ? Vous êtes tenté d’aller vers un service qui annonce des solutions miracles ? Attention aux intermédiaires financiers.

Contenu tiré du Guide sur les intermédiaires financiers de l’ACEF Rive-Sud de Montréal

 

Les intermédiaires financiers sont les :
  1. Courtiers en refinancement, prêteurs privés
  2. Redresseurs financiers
  3. Prêteurs et compagnies de finances
  4. Consultants en crédit
  5. Redresseurs de cote de crédit
  6. Services de prêts rapides – avances sur la paie
  7. Prêteurs sur gages
  8. Bureaux d’encaissement de chèques
Ces intermédiaires n’exercent pas sous un titre professionnel réglementé. Ils coûtent très cher et sont inutiles dans un processus de rétablissement financier. Ils offrent leurs services afin de profiter des consommateurs qui vivent une situation financière difficile.

 

Si vous répondez «Oui» à une de ces questions… n’allez pas voir une intermédiaire financier

  • Vous payez vos factures après leur date d’échéance ?
  • Vous avez des soldes impayés sur vos cartes de crédit ?
  • Vos enveloppes de comptes à payer s’accumulent sans être ouvertes ?
  • Vous devez emprunter de l’argent à vos proches afin de joindre les deux bouts ?
  • Vous payez le solde minimum d’une carte de crédit à l’aide d’une autre carte de crédit ?
  • Vous ne savez pas où va votre argent ?
  • Vous pensez à un deuxième emploi pour équilibrer votre budget ?
  • Vous accusez des retards de paiement auprès des compagnies de services publics ?
  • Vous coupez dans les dépenses courantes (épicerie, vêtements) pour boucler votre budget ?
  • Vous êtes harcelé par une ou plusieurs personnes à qui vous devez de l’argent ?
  • Vous êtes anxieux relativement à votre situation financière ?

Contactez plutôt sans tarder votre association de consommateurs.


 

1. COURTIERS EN REFINANCEMENT / PRÊTEURS PRIVÉS

LEURS PROMESSES

Obtenir pour vous un refinancement hypothécaire qui vous permettra de rembourser vos autres dettes. Vous n’aurez donc qu’un seul paiement à rencontrer. Ils prétendent vous garantir que vous aurez ce prêt.

LA RÉALITÉ

Vous paierez inutilement plusieurs centaines de dollars pour l’ouverture de votre dossier d’évaluation.
  • Ce n’est pas certain que vous aurez un prêt.
  • Ces courtiers jouent les intermédiaires entre vous et des prêteurs peu recommandables.
  • Leurs services coûtent cher.
  • Ils ne regardent que vos dettes et non l’ensemble de votre budget.
  • Les remboursements seront encore trop chers pour vos moyens.

LA VRAIE SOLUTION

Le refinancement hypothécaire est un service offert dans n’importe quelle banque ou caisse. Vous pouvez vous adresser à elles directement. Les intermédiaires sont inutiles.
Si votre caisse ou votre banque refuse de vous prêter, consultez votre association de consommateurs pour connaître les vrais choix pour vous en sortir.

 

2. REDRESSEURS FINANCIERS

LEURS PROMESSES

Regrouper toutes vos dettes en un seul paiement par mois, à 0% d’intérêt.

LA RÉALITÉ

  • Le redresseur financier est un intermédiaire inutile. Il vous fera payer plusieurs centaines de dollars en frais d’administration.
  • Votre problème d’endettement risque de ne pas être réglé.

LA VRAIE SOLUTION

Consultez votre association de consommateurs pour connaître les autres possibilités qui s’offrent à vous.
Allez rencontrer directement un syndic de faillite, légalement autorisé. La première rencontre d’évaluation est gratuite.

 

3. PRÊTEURS ET COMPAGNIES DE FINANCES

LEURS PROMESSES

Vous offrir un prêt d’argent, parfois en échange d’une garantie (par exemple votre auto) ou pour financer l’achat d’une auto.

LA RÉALITÉ

Vous devrez payer :
  • Un taux d’intérêt de 28,99 % + une prime d’assurance + une assurance solde + une assurance invalidité + une assurance perte d’emploi + autres frais.
Voici un exemple :
Argent prêté = 8 041,6 $
Frais de crédit =  11 106,60$
Montant total à payer = 19 147,20$
Ceci représente un taux de crédit de 51,66 %. C’est extrêmement élevé ! Si vous ne remboursez pas, dans certains cas, l’auto pourra être saisie.

LA VRAIE SOLUTION

Utilisez les services gratuits de votre association de consommateurs pour sortir de l’endettement.
Évitez à tout prix ces prêteurs. Ils vous endettent encore plus.

 

4. CONSULTANTS EN CRÉDIT (CREDIT COUNSELING)

LEURS PROMESSES

  • Intervenir pour vous auprès de vos créanciers pour ne faire qu’un seul paiement pas mois.
  • Négocier avec eux le remboursement de la totalité ou d’une partie de vos dettes.

LA RÉALITÉ

  • Ils disent être un organisme sans but lucratif mais ils demandent une contribution volontaire du consommateur.
  • Ils encaissent une partie de vos remboursements.
  • Il se peut que les montants des remboursements demandés ne respectent pas votre réelle capacité de payer.
  • La seule proposition qu’ils offrent est un plan de remboursement, mais ce n’est peut-être pas la meilleure solution dans votre situation.

LA VRAIE SOLUTION

Les associations de consommateurs peuvent vous recevoir en consultation gratuite et neutre.

 

5. REDRESSEURS DE COTE DE CRÉDIT

LEURS PROMESSES

Faire retirer de votre dossier de crédit des renseignements négatifs pour améliorer votre cote de crédit.

LA RÉALITÉ

  • Aucune entreprise ou personne ne peut faire enlever des informations exactes dans votre dossier de crédit.
  • C’est une dépense inutile et coûteuse.

LA VRAIE SOLUTION

La seule façon d’améliorer son nom d’emprunteur est de faire régulièrement ses paiements et de respecter ses engagements. Malheureusement, ce n’est pas toujours possible.
Vous ne pouvez changer le passé. Mais vous pouvez obtenir de l’aide gratuite auprès d’une association de consommateurs, pour sortir de l’endettement et redresser votre situation budgétaire.
page11image720

 

6. PRÊTS RAPIDES / AVANCES SUR LA PAIE

LEURS PROMESSES

Taux d’intérêt avantageux. Autorisation instantanée. Aucune vérification de crédit.

LA RÉALITÉ

  • Ce sont des prêts à très court terme, le temps de recevoir une paie ou deux.
  • Ils exigent que vous ayez un revenu de travail.
  • Pour un prêt de 500 $ que vous rembourserez en un mois, vous paierez 750 $.
  • Cela représente 600 % d’intérêt par année. À partir de 60 % c’est illégal.

LA VRAIE SOLUTION

Votre association de consommateurs peut vous aider à faire un budget pour vous constituer un fonds d’urgence. Cela vous permet de faire face aux imprévus sans avoir à payer de l’intérêt.

 


 

7. PRÊTEURS SUR GAGES

LEURS PROMESSES

Obtenir de l’argent immédiatement en échange d’un bien laissé en garantie.

LA RÉALITÉ

  • Ils ne vous prêtent pas autant d’argent que ce que vaut votre bien.
  • Au bout d’une semaine ou d’un mois, pour récupérer votre bien, vous devrez payer 22 % d’intérêt par mois, ce qui donne un intérêt annuel de 264 %. C’est un taux illégal.
  • Souvent il y a des frais cachés élevés (par ex. : entreposage…).
Voici un exemple :
Pour un téléviseur mis en gage d’une valeur de 500 $, vous obtenez un prêt de 150 $. Le coût de l’intérêt sera de 27,50 $ par mois, tant que vous n’aurez pas remboursé les 150 $ pour récupérer votre bien.
Récupérer votre bien pourra vous coûter très cher.

LA VRAIE SOLUTION

Vendre votre bien sans passer par un prêteur sur gage. Faire un budget.

 


 

8. BUREAUX D’ENCAISSEMENT DE CHÈQUES

LEURS PROMESSES

Échanger votre chèque immédiatement. Payer vos factures.

LA RÉALITÉ

Pour chaque chèque de 100 $ encaissé, vous gaspillez de 2 $ à 3 $ en frais.
  • Chaque facture payée coûte 1,75 $.
  • Ce n’est donc pas du tout gratuit.

LA VRAIE SOLUTION

Conservez toujours l’équivalent d’une paie dans votre compte bancaire pour que vos prochains chèques ne soient pas « gelés ». Vous n’aurez plus à payer des frais inutiles à chaque fois.

Si vous avez de la difficulté à planifier votre budget, consultez votre association de consommateurs qui peut vous aider.


 

IL Y A DES SOLUTIONS !

  • Réaménagementbudgétaire
  • Budget d’urgence
  • Négociation avec les créanciers
  • Consolidation de dettes
  • Vente d’actifs
  • Dépôt volontaire
  • Proposition de consommateur
  • Faillite
Contactez votre ssociation de consommateurs. Elle peut vous conseiller gratuitement et analyser votre situation dans son ensemble sans vous juger.