Voici un survol des différentes solutions à l’endettement, tirées du Cahier des solutions à l’endettement.

La toute première étape avant de chercher des solutions est de tracer le portrait de votre situation financière afin d’avoir une vision d’ensemble :

 


1.  Planification budgétaire

La planification budgétaire consiste à élaborer un budget de façon à ce que l’ensemble de vos revenus suffisent à assumer toutes vos dépenses et obligations. Vous devrez peut-être diminuer certaines dépenses ou augmenter vos revenus.

Deux variantes possibles

Si vous arrivez à ajuster vos dépenses ou vos revenus afin de ne pas accuser de déficit en bout de ligne, il ne vous restera qu’à tenir votre comptabilité familiale ou personnelle pour suivre l’évolution de votre budget. Puisqu’on parle généralement d’un budget sur plusieurs années, il faut cependant que vous vous assuriez que les restrictions effectuées ne soient pas trop contraignantes.

Si, par contre, la situation est vraiment intenable et que les coupures au budget entraînent des conséquences trop importantes pour se vivre sur une longue période, il faudra procéder à la planification d’un budget d’urgence.

> Lire la suite…


2.  Consolidation de dettes

Cette solution consiste à regrouper la plupart de vos dettes en contractant un seul emprunt (prêt personnel) pour les régler entièrement. Par le fait même, vous n’aurez plus qu’un seul paiement mensuel à effectuer à un seul créancier et généralement à meilleur coût.

Solution valable si…

Pour constituer une solution valable, il faut que le paiement mensuel de la consolidation soit sensiblement inférieur à l’ensemble des paiements que vous aviez avant. Il faut aussi que votre capacité de remboursement soit suffisante pour vous permettre de vivre en respectant vos besoins en plus de rembourser les mensualités de votre nouvel emprunt.

> Lire la suite…


3.  Entente avec les créanciers

Une entente avec vos créanciers signifie que vous négociez avec eux un compromis acceptable vous permettant de régler vos problèmes financiers sans recourir à des solutions plus radicales.

Cette entente peut consister à obtenir un délai plus long pour rembourser vos dettes, remettre à la fin le remboursement de certains paiements, ne rembourser qu’une partie de la dette ou encore renégocier un nouvel emprunt plus approprié. Cette solution peut être appliquée en regard d’une seule dette ou d’un ensemble de dettes.

> Lire la suite…


4.  Vente d’un bien

Cette solution consiste à vendre un ou des biens pour payer vos dettes. Selon les biens que vous possédez, cette solution pourrait se révéler salutaire.

La vente d’une maison

La vente d’une maison comportant une valeur d’équité importante (profit que vous feriez si vous vendiez la maison) peut constituer la solution pour repartir à neuf. En effet, la récupération de cette équité peut servir à payer les autres dettes accumulées.

La vente d’un bien de valeurs

La vente d’une auto, d’un mobilier dispendieux ou d’une roulotte, par exemple, peut aussi rééquilibrer une situation financière et s’avérer une solution intéressante. Par contre, il ne servirait à rien de vendre un réfrigérateur ou des vêtements sur lesquels vous ne récupéreriez qu’un montant peu important et qui, de toute façon, sont déclarés insaisissables selon la loi.

> Lire la suite…


5.  Dépôt volontaire

Le dépôt volontaire est en quelque sorte une consolidation de dettes régie par la loi. Ainsi, le premier avantage du dépôt volontaire est la possibilité de regrouper la plupart de vos dettes et de faire un seul paiement au même endroit.

Protection contre les saisies de salaire et meubles

Tel que stipulé par la loi, vous serez protégé contre toute saisie de votre salaire ou des meubles meublants de votre résidence quelle que soit leur valeur. Ceci exclut par contre la protection de la saisie de votre maison, chalet, auto, roulotte, etc.

> Lire la suite…


6.  Proposition de consommateur

La proposition de consommateur est une solution légale, administrée sous la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. C’est une proposition que vous faites à l’ensemble de vos créanciers et qui vous permet de modifier vos paiements ou la somme que vous leur devez, en ne faisant qu’un seul versement par mois.

 La proposition de consommateur est considérée comme une ultime tentative avant la faillite pour rembourser vos dettes. C’est pourquoi vos créanciers sont plus susceptibles d’accepter des arrangements même s’ils y perdent un peu.

Vous pourriez par exemple déposer une proposition dans laquelle vous leur offrez de diminuer vos versements mensuels en les rééchelonnant sur une plus longue période. Vous pourriez aussi leur offrir de ne rembourser que 60 % de ce que vous leur devez, échelonné sur 36, 48 ou 60 mois. La période maximale d’une proposition est de 5 ans.

> Lire la suite...


7.  Faillite personnelle

La faillite personnelle est une loi fédérale permettant à des consommateurs et consommatrices endettés de se débarrasser de la plupart de leurs dettes et de recommencer à neuf par la suite.

L’opération de base consiste à échanger vos biens (pas tous) contre vos dettes (à part quelques exceptions) et à effectuer auprès du syndic de faillite des paiements mensuels établis selon vos revenus familiaux avant d’obtenir la libération de votre faillite (et de vos dettes).

Par l’intermédiaire d’un syndic

Pour faire une faillite personnelle, il faut s’adresser à un syndic de faillite, qui est un professionnel ayant obtenu un permis du gouvernement pour administrer des faillites.

> Lire la suite…